Le Sénégal déjà “dos au mur” face au Qatar (Cissé) -.

Le Sénégal déjà “dos au mur” face au Qatar (Cissé) -.
Le Sénégal déjà “dos au mur” face au Qatar (Cissé) -.
---

Le pays hôte, lui aussi battu 2-0 par l’Equateur au terme d’un match d’ouverture nerveux et difficile, doit désormais “montrer (son) vrai niveau”, presse l’entraîneur du Qatar Félix Sánchez.

C’est déjà un match de lames

Aliou Cissé (entraîneur du Sénégal) : « C’est un match très, très important pour les deux équipes. Dans les compétitions de ce niveau, à partir du moment où vous perdez votre premier match, vous êtes contre le mur dans le second. Mais (dans) notre expérience collective, (il y a) d’autres jeux auxquels nous avons dû jouer qui étaient à ce niveau d’intensité, de pression, d’importance et d’exigence. C’est à nous de nous concentrer et de nous souvenir de tout ce que nous avons pu faire dans le passé quand nous étions dos au mur.

Félix Sánchez (entraîneur du Qatar) : « Notre entrée dans la compétition n’a pas été ce à quoi nous nous attendions. Au-delà du résultat, nous aurions aimé être plus compétitifs. Peut-être étions-nous un peu nerveux et cela a affecté l’exécution et la décision. Au prochain match, nous essaierons. montrer notre vrai niveau, que ceux qui nous ont vu jouer le savent. Mais il y a aussi une obligation de résultat pour l’autre équipe ».

Kalidou Koulibaly (défenseur et capitaine du Sénégal) : “On est entre guillemets dos au mur mais là on verra les vrais lions. On sait que sur ces deux matches (contre le Qatar puis l’Equateur, ndlr) on est capable de jouer deux finales pour tenter d’en gagner six. points, bien que nous sachions que ce sera difficile. On va tout donner sur le terrain demain (vendredi) pour pouvoir continuer à rêver et faire rêver les Sénégalais ».

Ismaeel Mohammad (défenseur du Qatar) : «La première étape consiste à mettre les choses en action sur le terrain. Si on ne l’obtient pas (lors du jeu d’ouverture, ndlr), on a d’autres possibilités. Passer la phase de groupes reste notre principal objectif.”

Des défaites digérées ?

--

Aliou Cissé : « Le groupe vit bien malgré la défaite. Il y avait beaucoup de leçons. Le Sénégal n’était pas mal, nous avons affronté l’une des meilleures équipes du monde aujourd’hui, avec des joueurs de classe mondiale. Donc, je suis très satisfait de mes joueurs ».

Félix Sanchez : “Vous devez essayer d’analyser vos erreurs et de vous préparer pour votre adversaire. Nous l’avons fait, en tenant également compte des considérations physiques. Nous essayons de ne pas écouter le bruit extérieur et de nous isoler. Maintenant, nous espérons être libérés de toute pression. Nous devons montrer notre niveau et le principal facteur sera de présenter le meilleur football possible ».

Ismaeel Mohammad : « Le match d’ouverture est derrière nous. C’est un nouveau départ pour l’équipe. Je pense qu’ils sont sur la bonne voie, nous abordons le prochain match mieux préparés. Mon message aux fans est que l’équipe a plus que jamais besoin de soutien et d’encouragement.”

Faites confiance à Edouard Mendy

Aliou Cissé : « Edouard va bien (après son départ raté contre les Pays-Bas, ndlr). C’est un garçon qui a un esprit d’acier. Les qualités d’Edouard ne font aucun doute. Je sais que c’est un garçon qui traverse des moments difficiles, mais je n’ai aucun doute. Il a toute ma confiance, l’entière confiance de ses coéquipiers et il sera sur le terrain”.

Kalidou Koulibaly : “Je pense qu’Edouard sait ce qu’il a à faire et nous savons ce que nous devons faire. Chacun doit être compétent dans son domaine et nous essaierons de l’être demain (vendredi). Ce sera un match difficile, nous avons vraiment besoin de tout le monde.” Je crois que si nous nous serrons les coudes, nous pourrons surmonter ces obstacles. Donc je ne crains pas qu’Edouard puisse jouer un grand match.”

Sénégal déjà dos mur face Qatar Cissé

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--