Le journal Saint-François | Superchampignon mortel : le premier cas isolé depuis le début – .

Le journal Saint-François | Superchampignon mortel : le premier cas isolé depuis le début – .
Le journal Saint-François | Superchampignon mortel : le premier cas isolé depuis le début – .
---

La première personne positive au super champignon mortel à l’hôpital Pierre-Boucher a été isolée dès que cette infection a été suspectée, le 8 septembre, ainsi que tous ses proches.

« À ce moment-là, les mesures de précaution additionnelles ont été communiquées aux employés touchés », indique Catherine Domingue, responsable des relations médias au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME).

Le personnel a également reçu des informations supplémentaires sur la candida auris.

Lorsque le cas a été confirmé positif une semaine plus tard, un avis d’éclosion suspectée a été émis, avant d’être officialisé le 20 septembre en raison du deuxième cas confirmé entre-temps.

“Toutes les mesures à suivre et à respecter ont été transmises et respectées par les équipes des unités concernées (ex : hygiène des mains, masque, surblouse, gants, utilisation de produits chlorés pour désinfecter le matériel et les surfaces de contact fréquent)”, poursuit-il. . .

Le CISSSME confirme qu’il ne s’agit que d’une seule unité, mais ne révèle pas laquelle pour des raisons de confidentialité.

Pour les mêmes raisons, il refuse de confirmer l’information de Radio-Canada selon laquelle le patient infecté numéro 1 a séjourné dans la chambre du second. Ce dernier mourut le lendemain, mais d’une autre cause.

Une collègue de Mme Domingue, Caroline Doucet, précise que les deux cas de porteurs découverts à l’Hôpital Pierre-Boucher n’étaient pas infectés par le champignon mortel.

«Ils avaient l’agent pathogène à la surface de la peau. C’est une nuance importante.”

--

– Caroline Doucet, responsable des relations médias au CISSSME

L’hygiène des mains demeure la meilleure protection contre ce champignon mortel, indique le CISSSME, alors qu’il peut se transmettre en milieu de soins par contact direct avec le patient et contact indirect avec l’environnement.

L’hôpital fonctionne normalement.

Actuellement, trois utilisateurs qui ont eu des contacts étroits font l’objet d’une enquête. Aucun autre cas n’a été confirmé pour le moment, alors que plusieurs patients ont été testés.

Le CISSSME se veut rassurant.

« L’Hôpital Pierre-Boucher continue d’être un endroit sécuritaire pour les employés et les clients », déclare Mme Domingue.

Tous les rendez-vous sont respectés, y compris la chirurgie.

Étiquettes : Journal SaintFrançois Supermycète mortel premier cas isolé depuis principe

journal SaintFrançois Superchampignon mortel premier cas isolé depuis début

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

PREV Un champignon mortel sème la panique à l’Hôpital Pierre-Boucher – .
NEXT “75% des patients ont pensé au suicide”, selon un sondage – .