Aya Nakamura et son ancien compagnon Vladimir Boudnikoff ont été jugés ce jeudi pour violences réciproques.

Aya Nakamura et son ancien compagnon Vladimir Boudnikoff ont été jugés ce jeudi pour violences réciproques.
Aya Nakamura et son ancien compagnon Vladimir Boudnikoff ont été jugés ce jeudi pour violences réciproques.
---

Connue pour des tubes planétaires tels que “Djadja” et “Jolie nana”, la chanteuse franco-malienne Aya Nakamura sera jugée jeudi à Bobigny avec le producteur Vladimir Boudnikoff pour violences réciproques sur conjoint, lors d’un après-midi orageux d’août. Une émotion inhabituelle promet de régner jeudi après-midi autour de la salle 12 du tribunal correctionnel de Bobigny. Parmi la trentaine de dossiers prévus pour cette audition, celui d’Aya Danioko -le vrai nom de la chanteuse- et de son compagnon à l’époque des faits, Vladimir Boudnikoff, 34 ans, a suscité une attention médiatique particulière.

“On n’est pas dans un contexte de violence forte”

Il faut dire qu’à 27 ans, Aya Nakamura est la chanteuse francophone la plus écoutée au monde. Les deux artistes, parents d’une fille et aujourd’hui séparés, doivent répondre de “violences conjugales avec ITT (interruption totale de travail) de moins de huit jours” pour des événements survenus l’été dernier chez le producteur à Rosny-sous-Bois. (Seine Saint Denis). “On n’est pas dans un contexte de violences fortes”, nuance toutefois une source proche du dossier.

Dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 août, la Police Locale est intervenue pour la première fois vers 1h45 du matin dans un contexte de tension, trace cette source. Ils retrouvent le chanteur à l’extérieur du pavillon, le producteur à l’intérieur. Mais à ce stade, “il n’y a pas de notion de violence”, précise-t-il, indiquant que la police se retire alors des lieux. Plus tard dans la nuit, Aya Nakamura revient sur les lieux accompagnée de deux amis, expliquant qu’elle veut récupérer l’affaire, poursuit la source proche de l’enquête.

Disant craindre pour sa sécurité, M. Boudnikoff prévient alors la police qu’il déménage une seconde fois et interpelle la chanteuse et ses amis. Placée en garde à vue, l’interprète au disque d’or affirme avoir subi des violences de la part de son conjoint. Celui-ci est à son tour arrêté le dimanche matin.

“slapstick”

“Il n’y a vraiment pas eu de coups”, selon la source proche du dossier, évoquant les “griffures” des deux protagonistes et “le fait qu’il l’ait maintenue au sol”. Finalement, le couple se libère avec une convocation au tribunal correctionnel. “Nous avons fait des choses stupides cette nuit-là et c’est aussi la vie”, a écrit le producteur de musique sur Instagram quelques jours après les faits. “La femme que j’aime et que je fais très bien. Rien de grave, rien”, a-t-il déclaré. Warner, la maison de disques du chanteur, n’a pas répondu mardi à une sollicitation de l’AFP.

--

Née à Bamako au Mali, Aya Nakamura a grandi à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), au nord de Paris. Sa carrière décolle avec son deuxième album « Nakamura » (2018). Il sort un troisième volet en 2020, “Aya”, qui connaît le même succès immédiat. Mêlant diverses influences musicales, évoquant des thèmes universels et teintés d’argot de banlieue parisienne, leurs chansons touchent les fans du monde entier. L’artiste est également l’une des rares stars à avoir été invitée du jeu vidéo Fortnite pour un concert interactif début octobre.

Le producteur de musique, notamment pour les rappeurs, Vladimir Boudnikoff a également réalisé le clip d’un de ses titres emblématiques, “Pookie”. Tournée au Château de Fontainebleau, la vidéo a culminé à 333 millions de vues sur YouTube depuis sa sortie en 2019.

- Aya Nakamura ex-partenaire Vladimir Boudnikoff jugé ce jeudi pour violence mutuelle

Aya Nakamura son ancien compagnon Vladimir Boudnikoff ont été jugés jeudi pour violences réciproques

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--